TRAIN D'ATTERRISSAGE




Introduction

Un  train d'atterrissage (Landing gear en anglais) d'un avion à plusieurs missions :
- manoeuvres au sol à très basses vitesses de roulage avec virages ou pivotements sur place ;
- orientation des roues pendant le roulage pour se diriger vers la piste ou vers le point de stationnement ;
- roulage de l’avion sur la piste, à des vitesses allant de zéro à la vitesse de décollage ;
- absorption de l'énergie cinétique verticale de l'avion lors de l'impact avec le sol à l'atterrissage ;
- freinage de l'avion sur la piste après l'atterrissage c’est-à-dire absorption d’énergie cinétique horizontale.

Composition du train d'atterrissage

Le train d’atterrissage, est composé :
- d'atterrisseurs principaux et avant ou roulette de queue
- de roues et pneumatiques ;
- de freins ;
- du système d’orientation des roues avant (et parfois principales) ;
- du système de commande et de contrôle du freinage de l’avion au sol ;
- du système de manœuvre rentrée-sortie du train et des trappes.

- de flotteurs dans le cas des hydravions
- de skis pour les pistes enneigées (avions et bimoteurs légers)

Différents types de trains d'atterrissage

Il existe plusieurs types de trains d'atterrissage :
- Le train classique ;
- Le train monotrace ;
- Le train tricycle ;
- Le train multiple.

Dessin Airbus A330

Image Suite