GPWS et EGPWS



Introduction

Le GPWS , ou Ground Proximity Warning System (système avertisseur de proximité du sol), est un système embarqué conçu pour alerter les pilotes si leur avion est en danger immédiat de percuter le sol ou un obstacle. Il utilise une information radio-altimétrique pour détecter si l'avion se rapproche trop du sol et déclenche à l'attention du pilote une alarme sonore et visuelle de type WHOOP, WHOOP - TERRAIN, TERRAIN - PULL UP, PULL UP.

GPWS Alarme

Cependant le GPWS ne détecte que la proximité du sol à la verticale de l'avion. La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis définit le GPWS comme un type de système d'alerte de proximité du sol TAWS .
Un dispositif plus évolué appelé E-GPWS est aujourd'hui disponible. Ce dispositif inclut une base de données géographiques qui permet en connaissant la localisation de l'avion de déterminer l'élévation du terrain autour de l'appareil. La position de l'avion est transmise au E-GPWS par les systèmes de navigation embarqués (selon les cas GPS, FMS, Centrales à inertie...)
Ainsi, en plus des fonctions basiques du GPWS , l'E-GPWS permet une meilleure prévention des collisions avec le sol grâce à la connaissance du terrain à l'avant et autour de l'avion et à l'affichage du relief sur les instruments de bord.

GPWS Alerte

Un peu d'histoire

À la fin des années 1960, une série d'accidents de type vol piloté vers le terrain CFIT (Controlled Flight Into Terrain en anglais) tua des centaines de passagers. De nombreuses études furent menées pour découvrir que ce type d’accident aurait pu être évité si les avions avaient été équipés de système avertisseurs de proximité du sol (GPWS). Le concept du GPWS (Ground Proximity Warning Control) ou APS (Avertisseur de Proximité du Sol) a été lancé 1969.
La première action de l'OACI à cet égard remonte à 1978, lorsque les exigences relatives à l'équipement des avions commerciaux de transport aérien en GPWS ont été introduites dans la première partie de l'annexe 6 de la convention de Chicago. Cette mesure a entraîné une diminution importante du nombre d'incidents CFIT , mais pas leur élimination complète, non seulement pour les avions qui n'ont pas de GPWS , mais aussi pour les avions équipés d'un GPWS qui rencontrent un terrain qui s'élève trop rapidement devant eux, ou pour les avions qui descendent en dessous d'une trajectoire d'approche sûre lorsqu'ils sont en configuration d’atterrissage.

Boitier GPWS

Une étape supplémentaire a été franchie dans les années 1990, avec la mise au point d'un GPWS doté d'une fonction d'évitement du relief vers l'avant, généralement appelé EGPWS (Enhanced GPWS) ou TAWS (Terrain Awareness and Warning System), tel qu'il est connu aux États-Unis. Depuis l'arrivée de l'EGPWS/TAWS en 1996, aucun accident CFIT n'a eu lieu impliquant des avions équipés de cette technologie. Cependant, tous les avions ne sont pas équipés d'un EGPWS .
Les termes EGPWS et TAWS sont effectivement devenus interchangeables, ils intègrent toutes les fonctions du système de base d'alerte de proximité du sol du GPWS .
Note : Le GPWS original se faisant de plus en plus rare, ne sera donc pas étudié dans les pages suivantes.

Image Suite